Dilemme parachute

Pression, Fluides, Aerodynamisme, Vitesse.....

Dilemme parachute

Message par hemesse » 14 Nov 2013, 15:23

Bonjour
Je me suis lancé dans la construction d'une fusée à eau, le projet est bien avancé mais je me trouve confronté à un dilemme concernant la définition du parachute compte tenu du poids de la fusée.
J'ai trouvé de doctes calculs sur le Net mais les résultats ne sont pas du tout corrélés concernant la vitesse de chute souhaitable et le diamètre de parachute (sa surface) pour l'obtenir.
J'aimerais avoir l'avis de constructeurs expérimentés sur le sujet.
Ci joint les tables déduites des différents modes de calcul (les liens des références sont actifs dans le document).
https://www.dropbox.com/s/jniciyl3w686e8n/dilemme.pdf
Cordialement
Avatar de l’utilisateur
hemesse
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 3
Inscription : 11 Nov 2013, 17:58

Re: Dilemme parachute

Message par papyjo » 14 Nov 2013, 15:48

Superbe synthèse... merci
Pour ma part ma méthode est empirique.
Pour une fusée de 80g à vide, le parachute fait 40cm maxi quand il n'y a pas de vent, mais bien moins par vent un peu soutenu (30cm avec un puits conséquent).
Le choix de la taille est défini par la distance que je suis prêt à couvrir pour aller chercher la fusée, sa résistance et la dureté du sol.
Ma méthode de fabrication actuelle : http://fusees.free.fr/spip.php?article196
Un ancien article sensé permettre de définir la taille : http://fusees.free.fr/spip.php?article78
Cordialement
Papyjo
Avatar de l’utilisateur
papyjo
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 544
Inscription : 07 Avr 2005, 10:48
Localisation : Montbéliard Doubs

Re: Dilemme parachute

Message par hemesse » 14 Nov 2013, 21:45

bonsoir
merci pour la réponse, cela éclairci un peu le sujet.
il faut choisir entre ne pas courir trop loin ou le crash.
pour 80gr cela pourrait donner 5 à 6 m/s..
je vais bosser dans ce sens.
cordialement
Avatar de l’utilisateur
hemesse
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 3
Inscription : 11 Nov 2013, 17:58

Re: Dilemme parachute

Message par papyjo » 15 Nov 2013, 10:32

Bonjour à tous
Il faut noter que la fusée elle même participe à son freinage.
- Dans le cas d'une trappe latérale qui s'est ouverte sans que le parachute ne sorte on constate que la fusée ne parvient pas à prendre sa position de "recherche de vitesse", elle virevolte, et souvent les dégâts sont très limités.
- Quand le parachute s'ouvre (souhaité et souhaitable) , selon le point d'accrochage du parachute, la fusée se place à l'horizontal et freine elle aussi.
Cordialement
Papyjo
Avatar de l’utilisateur
papyjo
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 544
Inscription : 07 Avr 2005, 10:48
Localisation : Montbéliard Doubs

Re: Dilemme parachute

Message par hemesse » 15 Nov 2013, 20:02

bonsoir
Effectivement les études "vuedehaut et planète sciences parachute, vol de la fusée" concernent des fusées à poudre dont le Cx lors de la descente est sans comparaison avec celui d'une fusée à eau quand on le ramène au poids.
Je vais prendre pour base le plus simple soit charge 1kg par m² et voir en fonction des résultats.
Cordialement
Avatar de l’utilisateur
hemesse
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 3
Inscription : 11 Nov 2013, 17:58


Retour vers La physique (théorie)

cron