Re: Principe de réaction

Pression, Fluides, Aerodynamisme, Vitesse.....
Répondre
Avatar du membre
papyjo
Administrateur
Administrateur
Messages : 596
Enregistré le : 07 avr. 2005, 10:48
Localisation : Montbéliard Doubs

Re: Principe de réaction

Message par papyjo » 11 juin 2015, 05:50

Voir sur Wiki Commons : http://commons.wikimedia.org/wiki/Categ ... uselang=fr avec d'autres renseignements sur Konstantin_Tsiolkovsky
Cordialement
Papyjo
http://fusees.free.fr

Avatar du membre
papyjo
Administrateur
Administrateur
Messages : 596
Enregistré le : 07 avr. 2005, 10:48
Localisation : Montbéliard Doubs

Re: Principe de réaction

Message par papyjo » 17 juin 2015, 06:40

La barque de Tsiolkovski (info de B de Go Mars) :idea:
Bonjour
A voir cette jolie histoire de notre découvreur : https://www.youtube.com/watch?v=0KCI-jzJxw4 (en allemand mais comprehensible)
Image
Cordialement
Papyjo
http://fusees.free.fr

Avatar du membre
papyjo
Administrateur
Administrateur
Messages : 596
Enregistré le : 07 avr. 2005, 10:48
Localisation : Montbéliard Doubs

Re: Principe de réaction

Message par papyjo » 26 juin 2015, 11:24

Bernard De Go Mars vient de publier une analyse remarquable sur le flux éjecté par nos fusées
Sur cette animation, on voit nettement dans le sillage de la fusée de grosses gouttes qui, une fois agglomérées, continuent leur ascension (avant de reprendre évidemment le chemin du sol sous l’effet de la gravité).
Cela signifie tout simplement que la vitesse/sol acquise par la fusée est supérieure à sa vitesse d’éjection (vitesse relative de l’eau éjectée par rapport à la fusée).
Certes, pour une fusée à feu, la formule de Tsiolkovski indique que la Vitesse de Fin de Propulsion dépasse la Vitesse d’Éjection dès que le Rapport de Masses instantané [1] de la fusée dépasse 2,7183, (soit e, base des logarithmes népériens) et le Rapport de Masses des fusées à feu est toujours supérieur à cette valeur.
Le Rapport de Masses des fusées à eau est également toujours supérieur à 2,7182 (ici, pour cette fusée assez lourde, il est de 3), mais pour ce type de fusées le problème est un peu plus complexe dans la mesure où leur Vitesse d’Éjection diminue à mesure que la pression interne décroît (adiabatiquement [2]).
Nous avons prouvé dans notre texte LA PROPULSION DE LA FUSÉE À EAU, qu’il était cependant possible de continuer à utiliser la formule de Tsiolkovski en prenant comme Vitesse d’Éjection, dans la formule de Tsiolkovski, la Vitesse d’Éjection initiale mais en la pondérant par un coefficient assez peu variable dont nous donnons la valeur selon le Masse à Vide de la fusée, la Pression initiale et le Quota d’eau embarqué dans la fusée.
Voir sur son site
http://perso.numericable.fr/gomars2/aer ... _tsiol.doc
Cordialement
Papyjo
http://fusees.free.fr

Répondre